Sélectionner une page

Fixer le prix de ses boissons ? Quand on parle d’une gestion de bar, la question a toute son importance ! En effet, il est obligatoire d’afficher le prix des boissons que vous vendez dans votre établissement. Dans ce genre de situation, on comprend qu’un chiffre peut grandement influencer votre nombre de consommateurs. Découvrez comment déterminer le tarif de vos boissons de bar.

 

La transparence est de mise

En France, les prix des boissons sont laissés à la seule discrétion des gérants. Vous êtes tout à fait libre de fixer le prix de vos limonades et cocktails. La seule règle ? Les afficher. On vous demandera d’avoir un lieu clairement visible (carte, menu, panneau,…) sur lequel vos clients pourront apercevoir le prix des boissons avant de passer commande.

L’objectif est d’être le plus transparent possible. C’est pourquoi on vous demandera d’afficher des prix qui comprennent les taxes et le service. Contrairement à d’autres pays où le pourboire est obligatoire, le client n’a pas a payer plus que ce qu’il a vu sur la carte.

 

Déterminer le tarif des boissons dans un bar

3 points clés sont à retenir au moment de faire les estimations de vos tarifs de boissons dans un bar : les prix de la concurrence, votre type de clientèle et la marge que vous avez besoin d’effectuer pour être rentable.

  • Le prix de la concurrence : comme partout, l’offre et la demande permettent de fixer les prix dans un écosystème concurrentiel. Prendre le temps de faire le tour de son quartier pour constater les prix des boissons de vos voisins peut s’avérer particulièrement fructueux. Vous pourrez ainsi commencer à envisager une tarification dynamique qui correspond à votre paysage concurrentiel.
  • Le type de clientèle : avoir une stratégie de prix bien définie vous permettra d’atteindre une clientèle spécifique. Les étudiants chercheront probablement à avoir des prix bas et seront ravis de trouver des pintes moins chères qu’ailleurs. Des couples ou une clientèle orientée business préféreront payer leurs boissons plus chères tout en étant certain d’avoir un cadre plus confortable.
  • La marge à obtenir : en fonction de vos fournisseurs, vous pourrez dégager une marge plus ou moins importante. Pensez à ce qu’elle dépasse toujours votre seuil minimal de rentabilité établi selon votre business plan. La marge habituelle du tarif des boissons dans un bar se situe aux alentours de 60 à 75%.

 

Faites attention aux taxes de vos boissons !

Les boissons sont taxées selon une taxe spécifique aux terrasses de cafés et restaurants. Pensez-y pour votre bar ! Cette dernière évolue en fonction de la commune dans laquelle se situe votre établissement.

De manière générale, pour avoir une vision d’ensemble sur le juste prix d’une boisson, vous pouvez utiliser la technique du calcul des coûts et des coefficients. En multipliant votre prix d’achat par le volume vendu, vous pouvez avoir une idée exacte de ce que vous coûte un produit !

Il s’agit d’un premier pas pour déterminer vos prix de vente. Loin des calculs, il faut avant tout réussir à trouver un juste équilibre entre votre prix de vente, celui de la concurrence et les attentes de vos clients.