Comment gérer un centre de soins lorsque vous avez êtes déjà en charge de la bonne tenue de votre établissement hôtelier ? Ne coupez pas sur votre temps de sommeil et faites appel à un professionnel spécialisé : le spa manager. Week-end bien être, escapade relaxante, séjour détox… Les spas dans les hôtels sont des éléments de plus en plus appréciés ces dernières années. La plupart des hôtels étoilés tendances en 2019 prennent le parti pris d’ouvrir ce type de service. La wellbeing economy attire en effet une clientèle d’un genre de nouveau, à la recherche de lieux de bien-être et de ressourcement. Et qui est particulièrement exigeante sur la qualité des prestations d’un spa !

 

Les missions du spa manager

Rigoureux et raffiné, le spa manager gère tout ce qui concerne le spa rattaché à votre hôtel. Il sera l’interlocuteur principal de vos clients sur le sujet et s’assurera également du suivi des équipes dédiées. Imaginez-le comme le commandant en chef de votre annexe de spa.

Ses tâches sont variées et comprennent :

  • Un volet administratif – Le spa manager gère la structure. Il passe les commandes auprès des fournisseurs, s’assure de la bonne gestion des stocks de produits, supervise les soins, gère les plannings des équipes et tient la caisse.
  • Un volet social – Le spa manager est le principal responsable de l’accueil dans le spa. Véritable garant de la qualité, c’est à lui que s’adressent les clients en cas de problèmes. Toujours à l’affût des dernières tendances, son objectif est de faire évoluer le spa pour qu’il reste dans l’ère du temps. Il est en charge de proposer des actions marketing et des animations spéciales pour fidéliser la clientèle.

Autonome sur certains sujets, le spa manager ne devrait néanmoins pas hésiter à vous tenir au courant de l’activité du spa.

 

On peut regrouper ses missions en 8 activités principales :

Le spa manager doit avoir plus d’une corde à son arc. A la fois gestionnaire, recruteur, chasseur de tendance et commercial, ses missions principales s’articulent autour de certains axes précis :

  1. Recruter les équipes – Le spa manager fait passer les entretiens et sélectionnent les profils pour assurer une bonne dynamique de groupe.
  2. Manager les talents – Clé de voûte de l’équipe, le spa manager ne se contente pas de gérer les plannings, il évalue fréquemment ses équipiers et proposent des formations supplémentaires pour capitaliser leurs expériences.
  3. Gérer les informations – Le spa manager s’occupe des documents indispensables comme les contrats de travail et s’assure que les affichages réglementaires soient en place.
  4. Contrôler les dispositifs de sécurité – Le spa manager est garant du maintien des équipements et du respect des règles d’hygiène et de sécurité.
  5. Gérer les relations fournisseurs – Le spa manager s’assure d’avoir toujours un stock de produits suffisant.
  6. Suivre la trésorerie – Grâce à ses compétences en comptabilité, le spa manager peut également faire un suivi de trésorerie et sait analyser des tableaux d’encaissement et de décaissement.
  7. Animer le spa de manière régulière – Le spa manager est capable de créer des stratégies commerciales et d’assurer la veille des dernières tendances pour renouveler les prestations du spa.
  8. Gérer les prestations du spa – Si le spa manager est souvent plus dans la supervision que l’opérationnel, il est aussi capable de réaliser des techniques de modelage, de soins esthétiques ou de soin de l’eau. Il crée également les protocoles d’accueil et de soins pour uniformiser la pratique des équipes.

 

 

Quelle formation ?

La profession de spa manager est encore toute nouvelle sur le marché et les profils peuvent être variés.

Certains spa managers ont un parcours principal tourné vers l’esthétique avec un BTS Esthétique-cosmétique qui allie connaissances en bien-être et en gestion. D’autres viennent du milieu hôtelier avec une spécialisation en gestion de clientèle et acquièrent les compétences relatives au bien-être après quelques expériences sur le terrain. Il existe également certaines écoles spécialisées dans le métier de spa manager, mais elles restent encore rares.

Dans tous les cas, un bon spa manager doit maîtriser au moins une langue étrangère, être légitime dans le milieu hôtelier tout comme dans celui de l’esthétique. Avoir de l’expérience sur ces deux terrains et être habitué à travailler dans l’univers du luxe.

 

Les qualités du spa manager

Un bon spa manager est un individu polyvalent, motivé et passionné qui ne compte pas ses heures. Le rythme de gestion d’un spa peut être difficile mais le spa manager représente l’image de l’établissement : il doit être dynamique, efficace et souriant.

Il doit faire preuve d’excellentes capacités en management mais également en gestion et en marketing. De la gestion des conflits à l’établissement des plannings, des relations fournisseurs à la satisfaction client, le spa manager est toujours rigoureux, à l’écoute et a le contact facile.

De bonnes connaissances en techniques commerciales et marketing l’aideront à assurer le développement du spa sur le moyen et long terme. Il doit également maîtriser les codes du luxe tout en ayant une vraie expertise sur le monde de l’esthétique.

Enfin, pour pouvoir accueillir une clientèle étrangère, il est recommandé au spa manager de savoir parler au moins une langue étrangère, si ce n’est deux.

Vous souhaitez ouvrir un spa dans votre établissement ? Vous possédez maintenant les clés pour recruter votre spa manager !

Pin It on Pinterest

Share This