Vous êtes à la recherche de la meilleure façon de reprendre un restaurant ? Participer à la reprise d’exploitation d’une activité dont vous n’êtes pas le fondateur originel peut être un très beau défi à relever. Vous avez en effet l’occasion de pouvoir investir dans une affaire qui fonctionne déjà. Néanmoins, pour bien reprendre un restaurant, il est nécessaire de passer du temps à observer des points comme sa zone de chalandise, sa clientèle, son chiffre d’affaires. Autant d’éléments qui vous aideront à déterminer s’il s’agit bien d’une bonne affaire !

 

Reprendre un restaurant : vérifier les finances de l’établissement

Impossible de penser reprendre un restaurant sans passer du temps à observer son état financier. En effet, il vous est indispensable de vérifier que ce dernier est bien rentable. C’est ce qui vous garantira de ne pas reprendre un commerce à l’abandon sur le point de couler !

Concentrez vous donc sur :

  • Le chiffre d’affaires : le vendeur a pour obligation de vous communiquer les chiffres d’affaires des trois derniers exercices comptables, ce qui correspond généralement au chiffre d’affaires des trois dernières années. Il s’agit des entrées d’argent faites par le restaurant à l’année. Attention à ne pas confondre chiffre d’affaires et marge ! Si les charges du restaurant sont trop élevées, vous ne toucherez peut être pas autant que prévus.
  • Les comptes annuels : pour pouvoir interpréter ces informations sans passer à côté d’une information importante, il est conseillé de faire appel aux services d’un expert-comptable.

 

Points de vigilance : que signifie des variations de chiffres d’affaires ?

Le chiffre d’affaires permet d’avoir une idée directe de la santé d’un commerce. Néanmoins, il peut lui arriver d’augmenter ou de baisser. Un chiffre d’affaires en baisse peut être dûe à une baisse de fréquentation mais également à un changement d’horaires d’ouverture. Un chiffre en hausse n’est pas toujours positif et peut être dû à l’arrivée d’un événement exceptionnel par exemple.

 

 

L’emplacement, une donnée essentielle de la reprise d’un restaurant

On ne le répétera jamais assez mais un bon restaurant est un restaurant qui attire du monde spontanément…Et qui doit donc avoir un bon emplacement ! Vous aurez bien plus d’opportunités de toucher de la clientèle si vous êtes situé en centre ville ou dans une rue commerçante très fréquentée plutôt qu’une ruelle sombre un peu excentrée.

Bien que l’emplacement d’un restaurant semble être une donnée évidente et stable, vous n’êtes jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. Prenez le temps de vous renseigner sur les points suivants au moment de reprendre un restaurant :

  • Y aura-t-il des travaux prévus dans la rue ?
  • Y a-t-il des locaux commerciaux vides depuis plusieurs mois ?
  • Certains commerces de proximité vont-ils fermer ?
  • D’autres concurrents vont-ils ouvrir dans les prochains mois ?

 

 

Les étapes administratives à ne pas manquer pour bien reprendre un restaurant

Au moment de reprendre un restaurant, vous serez confrontés à quelques étapes administratives obligatoires. Prenez le temps de bien observer les points suivants :

  • Le bail commercial en cours : une éventuelle révision de loyer est-elle envisageable ? Le restaurant est-il déjà équipé ? (chambre froide, plaques de cuisson etc…)
  • Les licences du restaurant : vous aurez besoin de savoir quelles licences étaient détenues par le vendeur du restaurant. Certaines sont obligatoires, comme pour vendre de l’alcool par exemple.

 

Il est de votre devoir de vous assurer que le matériel du restaurant correspond bien aux normes et législations en vigueur. Pour la reprise d’un restaurant, vous devrez faire une formation pour avoir un permis d’exploitation et effectuer une déclaration auprès de votre mairie.

 

Prendre soin du personnel lors de la reprise d’un restaurant

Bien que vous repreniez un restaurant et soyez à présent le nouveau gérant, la clientèle ne s’apercevra peut-être pas tout de suite du changement. Les clients réguliers sont souvent très habitués au personnel. De bons liens et un management efficace de ces derniers aident à effectuer une transition plus douce.

Concentrez-vous particulièrement sur :

  • Le chef du restaurant : a-t-il l’habitude de beaucoup échanger avec les clients ? A-t-il des spécialités en cuisine ? Une période de transition peut être envisagée pendant laquelle deux chefs sont dans le même restaurant sur plusieurs semaines pour aider la passation.
  • Le personnel clé du restaurant : quels sont les employés qui sont responsables en salle et en cuisine ? Les contrats de travail sont-ils repris avec le fonds de commerce ?

 

Envie d’en savoir plus sur les indispensables à savoir avant d’ouvrir son restaurant ? Consultez notre guide “Comment ouvrir un restaurant”.

 

Pin It on Pinterest

Share This