Si le référencement (SEO) local est important pour de nombreuses entreprises, il est fondamental dans le secteur de la restauration. De plus en plus de clients recherchent un établissement autour d’eux directement depuis leur smartphone et se laissent guider par les adresses immédiatement suggérées, qu’elles apparaissent dans les premiers résultats, par quartier sélectionné ou via Google Maps.

Pour un restaurateur, travailler sa présence sur le Web implique donc nécessairement d’améliorer sa visibilité locale sur Google.

 

1) Créer et optimiser son compte Google My Business

 

On y revient encore et toujours (pour de bonnes raisons) : Google My Business (GMB) est un incontournable du référencement local. S’il y a quelques années, il s’agissait de fonctionnalités basiques, aujourd’hui l’outil gratuit de Google est un excellent moyen d’être visible. Il faut bien sûr bien optimiser sa page : nom, catégories, informations à jour, photographies, Google Posts (une fonctionnalité sous-exploitée par les restaurateurs et bars, dont nous vous parlons dans cet article)..

Si vous avez un site Internet, n’oubliez pas de bien l’ajouter à votre fiche GMB.

 

2) Faire ses recherches de mots clés avec la recherche locale en tête

 

Que cherchent les internautes localement à quoi vous pouvez répondre ? Être pertinent, afin de non seulement améliorer son référencement mais aussi ses réservations et commandes en ligne, c’est répondre le plus précisément possible à l’intention de recherche.

Prenez le temps de lister des expressions recherchées qui correspondent à ce que vous proposez et dénotent déjà d’une intention d’achat ou d’intérêt marquée (pizzeria ouverte dimanche, livraison gratuite, etc.). De nombreux outils gratuits et payants vous permettent de faire ces recherches. Vous pouvez aussi passer par un professionnel et prendre le temps vous-même de voir ce qu’il se fait autour de vous… ou ce que vous cherchez lorsque vous êtes en déplacement !

 

3) Obtenir des liens

 

Les liens sont un signal de confiance aux yeux de Google. Après tout, Internet est avant tout un réseau ! Plus vous obtenez de liens vers votre site Web depuis des sites influents et/ou pertinents, plus votre référencement va décoller. Le netlinking peut être long et pénible : faites appel à un tiers ou essayez un plan B, à savoir engager un attaché de presse pour obtenir des articles en ligne qui pointent vers votre site Web. Idéalement, il faudrait faire les deux..

 

4) Récolter des avis en ligne

 

Vos clients sont satisfaits ? Incitez-les à déposer un avis en ligne, sans se limiter à TripAdvisor ou LaFourchette… un flux d’avis positifs réguliers sur Google et des sites tiers à forte autorité peut vraiment faire la différence.

 

5) Créer du contenu on-page optimisé pour la recherche locale

 

Lorsque vous écrivez un article de blog, rédigez une page de présentation sur le site Internet de votre restaurant ou mettez à jour les descriptions de votre site de commande en ligne, pensez à bien intégrer les mots clés importants qui sont les plus pertinents pour la recherche locale : localisation, région, quartier, spécificités…

L’optimisation n’est pas qu’une insertion de mots clés n’importe comment dans vos textes : vous devez optimiser les images, les URL, les titres, les sous-titres, les descriptions…mais aussi les liens internes à votre site.

 

6) Faire vivre ses réseaux sociaux

 

Obtenir un grand nombre de partages du site Internet renseigné sur votre compte Google My Business sur les réseaux sociaux va vous aider à améliorer votre référencement local.

C’est le moment de se montrer créatif sur Facebook, Twitter ou encore Instagram ! Vous pouvez aussi ajouter des outils de partage instantané sur votre site Web pour inciter les visiteurs à partager votre contenu (d’où l’intérêt d’avoir un blog attractif en complément des pages fixes du site).

 

7) Avoir des citations structurées et cohérentes

 

Une citation est une mention de votre restaurant sur Internet, sans qu’il ne s’agisse d’un lien. Les moteurs de recherche les prennent en compte pour améliorer la pertinence de leurs résultats. De quoi est généralement constituée une citation ? Du trio Nom + Adresse + Numéro de téléphone (NAP).

Assurez-vous que ces informations essentielles soient bien à jour et identiques partout où vous êtes mentionné sur le Web ! Cela va des Pages Jaunes à TripAdvisor en passant par Yelp, RestoMalin, Alloresto, Dismoioù, les blogs, annuaires d’adresses locales, portails variés, etc. Il est bien entendu fondamental que ces données soient correctement intégrées à votre site Web, vos comptes sociaux et votre compte Google My Business.

Pin It on Pinterest

Share This