Depuis 2017, les clients ont accès aux notes de contrôle sanitaires de tous les restaurants ! A une heure où la plupart d’entre eux n’hésitent pas à faire des recherches en ligne sur un établissement avant de réserver une table, la note hygiène de restaurant devient un nouveau critère de choix. Quelles en sont les conséquences ? Où trouver cette note ? Que faire pour l’améliorer ?

Comment connaître la note hygiène de mon restaurant ?

Depuis le 3 Avril 2017, l’application Alim’Confiance a été lancée par le ministère de l’Agriculture. Cette dernière recense et analyse les contrôles de la DGCCRF pour évaluer la note d’hygiène des restaurants.

Pour connaître votre note, il vous suffit d’entrer le nom ou l’adresse de votre établissement dans la barre de recherche de l’application. Vous aurez ainsi accès à la note qui lui a été attribuée. Il existe quatre niveaux :

  • Très satisfaisant – les contrôles se sont avérés particulièrement positifs et l’hygiène du restaurant est optimale.
  • Satisfaisant – quelques axes d’améliorations sont à revoir mais globalement l’hygiène du restaurant est tout à fait correcte.
  • A améliorer – l’état du restaurant n’est pas alarmant mais nécessite de prendre des mesures en matière d’hygiène.
  • A corriger de manière urgente – l’établissement a reçu un ordre de la DGCCRF pour fermer sa cuisine à cause du risque sanitaire encouru.

Transparence sur la note d’hygiène de votre restaurant : quelles conséquences ?

La note d’hygiène dans le restaurant peut parfois être perçue comme trop restrictive. Les restaurateurs déplorent que certaines situations n’aient pas été prises en compte. Ainsi, si un passage a lieu pendant la transformation d’un aliment brut, la cuisine sera moins propre en plein travail qu’une fois nettoyée à la fin de la journée.

De plus, les conséquences de la transparence de la note d’hygiène du restaurant peuvent effrayer les clients qui ne comprendraient pas forcément la différence entre une appréciation “très satisfaisante et “satisfaisante”. Sans éducation appropriée pour le grand public, il peut être difficile de faire comprendre que la lecture des smileys ne doit pas être vue de façon binaire “parfaite” ou “imparfaite”.

Un regroupement des syndicats de restaurateurs a réussi à faire en sorte que l’affichage de la note ne soit pas obligatoire sur la devanture des restaurants. Ils encouragent également les restaurateurs à ne pas hésiter à être plus proches de leurs clients et de parler de la transformation des aliments en cuisine. Pour avoir des produits ultra frais, du poisson pêché sur les côtes ou des légumes qui viennent de chez le producteur oui, il faut un peu de terre dans les cageots, et c’est bien normal !

Que faire pour améliorer ma note hygiène restaurant ?

Pour améliorer votre note lors du prochain contrôle, mieux vaut ne pas hésiter à se tourner vers des solutions faciles à prendre en main ! Parmi elles, les plateformes de gestion de restaurant peuvent s’avérer être un allié précieux. En effet, ces dernières vous permettent de suivre l’ensemble des enregistrements obligatoires pour la traçabilité hygiénique. En respectant les indications de ces logiciels qui vous donnent des rappels à différents moments du mois et de la journée, vous serez assuré de respecter les mesures du Plan de Maîtrise Sanitaire.

Les plateformes les plus connues dans ce domaine sont Netresto et ePackHygiene.

Cet élan vers plus de transparence en restauration n’est pas à prendre à la légère. Il s’agit d’une nouvelle mesure du Ministère de l’Agriculture qui peut être vue comme une occasion de reprendre en main sa réputation et sa e-réputation. Saisissez l’opportunité de créer un lien de proximité avec votre clientèle en parlant de la note d’hygiène de votre restaurant ouvertement !

Pin It on Pinterest

Share This