Les franchises ont le vent-en-poupe, bénéficiant d’un concept déjà éprouvé et d’un accompagnement opérationnel de la maison mère. Découvrons ensemble tous nos conseils pour ouvrir votre restaurant en franchise facilement et optimiser votre réussite.

 

La vie d’entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille ! Dans le secteur de la restauration en particulier, l’intensité concurrentielle est forte, doublée de nombreuses contraintes législatives. Il est possible d’ouvrir un restaurant indépendant, ou de faire le choix d’une franchise. Au cours de cet article, nous nous intéresserons à cette deuxième solution. Avec plus de 75 000 restaurants franchisés présents sur tout le territoire, la France a battu un record en 2018 ! Le nombre de franchiseurs s’élève à 2 000 pour un marché estimé à plus de 60 milliards d’euros. Les opportunités existent bel et bien, à condition de savoir les saisir. Dans la restauration, on parle de franchises de production. En d’autres termes, il est indispensable de transformer et produire sur place la nourriture proposée aux clients. Cela nécessite de réelles compétences, tant sur du point de vue du savoir-faire que du management. Découvrons ensemble comment mettre toutes les chances de votre côté pour ouvrir votre franchise et optimiser votre succès !

 

Conseil #1 : Choisir le bon concept

 

Pour ouvrir une franchise, il faut prévoir le rachat d’un restaurant ou ouvrir une nouvelle unité. Cette solution donne accès à un concept fort, déjà éprouvé et réduit le risque d’erreur. Ainsi, c’est un choix plus rassurant et sécurisant pour l’entrepreneur. Avant même d’ouvrir son établissement, il connait déjà la popularité de l’enseigne auprès du grand public. Il peut également bénéficier de tous les avantages de l’entrepreneuriat en réseau, de l’accompagnement assuré par le franchiseur, de la mutualisation de moyens et des coûts.

 

Parmi les concepts qui ont le vent en poupe, nous pouvons relever ceux :

  • À base de burgers & bagels
  • À l’esprit « world food »
  • Les bars à vins et à bières
  • Orientés vers le fast casual, bio et healthy
  • Les bars à salade
  • Les coffee shop et salons de thé en franchise
  • Les crêperies (un indémodable !)
  • Les french tacos
  • Les restaurants végétariens et vegan
  • Les restaurants représentant des spécialités d’une région de France ou d’un pays
  • Les coffee shop
  • Les foodtrucks

 

Conseil #2 : Choisir le meilleur emplacement

 

Le choix de l’emplacement commercial de la franchise aura un impact direct sur les résultats chiffrés de votre activité. En effet, nombreux sont les restaurants de qualité malheureusement peu accessibles, et qui ne parviennent pas à subsister. Il est aussi primordial d’étudier l’adéquation entre la qualité de l’emplacement et votre clientèle cible. Votre restaurant s’adresse-t-il à des travailleurs, des touristes, des résidents ? Une simple zone de passage n’est pas suffisante, elle doit être celle fréquentée par vos clients cibles.

 

Le succès de votre offre dépend aussi de la présence d’autres enseignes concurrentes dans les environs. Ne perdez pas de vue que le client est votre première priorité, car il est le seul pouvant vous rapporter concrètement de l’argent. Pour faire le bon choix, il est conseillé de réaliser une étude de marché présentant l’offre, la demande et leur adéquation dans votre périmètre géographique d’implantation.

 

Conseil #3 : Ne lésinez pas sur la qualité du personnel !

 

Si l’entrepreneur est le cerveau de l’établissement, les membres du personnel en sont les jambes ! Un sourire à l’entrée vaut parfois plus que vous ne le pensez. Pour motiver vos salariés, il est nécessaire de les rémunérer à leur juste valeur. Cela permet aussi de lutter contre un autre fléau du métier : le turn-over. Un personnel fidèle est un atout déterminant.

 

Pour organiser votre main d’œuvre de la meilleure manière, il est conseillé de vous référer aux textes législatifs encadrant le secteur de la restauration, à commencer par la convention collective applicable dans le secteur.

 

Conseil #4 : Réalisez facilement vos démarches administratives

 

Créer un restaurant franchisé revient d’abord à créer une entreprise. Pour cela, il est indispensable de déposer un dossier de création auprès du greffe du tribunal de commerce compétent (selon l’adresse de domiciliation retenue pour l’immatriculation de la société).

 

Celui-ci doit être composé des éléments suivants :

  • Le formulaire CERFA M0 adéquat pour créer votre entreprise. Il s’agit d’un document très important contenant toutes les informations officielles relatives à votre activité. Il doit être rédigé avec une grande rigueur.
  • Les statuts de la future société en 3 exemplaires
  • Le certificat attestant du dépôt bloqué du capital social auprès de votre banque
  • D’une attestation de parution de l’annonce de création dans un journal d’annonces légales agrée

 

En moyenne, le délai de réponse de l’administration se situe entre 3 et 6 semaines, pour recevoir votre numéro SIRET. N’oubliez pas de faire votre déclaration d’existence à l’ASSEDIC et à l’URSSAF.

 

 

Vous voilà désormais en possession de tous les éléments indispensables pour éclaircir vos idées, et dessiner concrètement votre projet. De nombreux entrepreneurs apprécient de trouver de l’aide auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises) pour accomplir leurs déclarations sans erreur. Le secteur de la restauration renferme de nombreuses opportunités, et affiche un taux de création d’emplois parmi les plus dynamiques du pays. Pour en savoir encore davantage, consultez notre livre blanc destiné aux entrepreneurs souhaitant ouvrir leur restaurant !