Le concept, l’emplacement, la carte ou l’expérience client sont autant de critères permettant d’attirer la clientèle, et créer le restaurant le plus rentable possible. Découvrons ensemble quels sont les concepts qui fonctionnent le mieux en 2019.

 

Créer un restaurant, c’est une chose. Créer un restaurant vraiment rentable, c’en est une autre. En effet, il est indispensable de se poser les bonnes questions afin de construire l’offre la plus en adéquation avec les attentes de vos clients. La rentabilité représente le rapport entre les revenus d’une société et les sommes mobilisées pour les obtenir. Un restaurant devient rentable lorsque, pour un exercice comptable, le montant total de ses produits excède le montant total de ses charges. Le succès d’un concept dépend aussi des effets de modes. Cependant, une recette existe pour mettre toutes les chances de votre côté dans l’espoir de bâtir le concept le plus rentable possible. Découvrons ensemble les concepts qui fonctionnent le mieux, et comment parvenir à créer le vôtre !

 

Réalisez un prévisionnel financier complet et réaliste

 

Pour estimer la rentabilité d’un projet, il est nécessaire de connaitre le montant total de cash que celui-ci sera capable de générer dans les années à venir, rapporté au montant total de vos investissements.

 

Soyez honnêtes sur vos prévisions :

  • À combien estimez-vous votre chiffre d’affaires ?
  • À combien estimez-vous vos coûts d’exploitation ?
  • Quelle marge nette êtes-vous susceptible de générer ?
  • Quelle est votre capacité d’endettement ?
  • Quels sont les investissements nécessaires ?

 

Un prévisionnel financier complet doit contenir un bilan prévisionnel, un compte de résultat prévisionnel et un tableau de flux de trésorerie prévisionnel.

 

Un restaurant viable doit reposer sur l’équilibre financier suivant :

  • Le loyer ne doit pas représenter plus de 10% de son chiffre d’affaires
  • Les coûts liés à l’achat des matières premières ne doivent excéder 30% du chiffre d’affaires
  • Les frais de personnel ne doivent pas être supérieurs à 30% du chiffre d’affaires
  • La marge nette doit atteindre 10%
  • Le ratio Endettement net/EBE doit être inférieur à 4
  • Le ratio EBE/Frais financiers doit être inférieur à 2.

 

Donnez la priorité au choix de votre emplacement

 

Nombreux sont les restaurants de qualité connaissant des difficultés en raison d’un emplacement difficilement accessible, ou peu attractif…

 

En restaurant, ce critère revêt une dimension très particulière, et doit être examiné avec beaucoup d’attention. Opter pour une zone de chalandise très fréquentée est un avantage considérable. Mais surtout, il faut étudier l’adéquation entre le profil des individus fréquentant cette zone, et votre clientèle cible. Pour cela, intéressez-vous à leur profil socio-économique, à leurs habitudes de consommation et à leurs attentes. Vous pourrez obtenir toutes ces informations lors de la réalisation de l’étude de marché de votre restaurant.

 

Notez qu’en restauration, l’isolement n’est pas un avantage. Dans un quartier d’affaires, être le seul restaurant signifie certainement que les entreprises ont toutes une offre de restauration. Les personnes ne pensent donc pas à venir dans votre secteur pour déjeuner ou diner. Souvent, les concurrents ont intérêt à se regrouper pour attirer le maximum de personnes.

 

La carte occupe une place centrale dans l’attractivité de votre restaurant

 

Cela peut paraitre évident, mais la carte est naturellement déterminante. À nouveau, proposez des plats en adéquation avec les attentes des clients, leur temps disponible et leur budget. L’originalité n’est pas toujours le premier critère recherché. Parfois, la rapidité ou la praticité (sans nuire à la qualité des mets) font davantage recette. Découvrez comment optimiser votre carte grâce au menu engineering.

 

Les concepts qui rencontrent le plus grand succès

 

Au premier rang des concepts tendances, les « pop-ups » sont parmi les plus populaires ! Il s’agit d’un restaurant éphémère, souvent utilisé pour permettre à un chef de construire sa réputation. Parfois, l’idée de proposer une expérience client éphémère encourage le public à pousser la porte.

 

Aussi, les restaurants gastronomiques (« fine dining ») sont souvent parmi les plus rentables. Leur rentabilité provient de la marge conséquente réalisée pour chaque couvert. On y trouve une cuisine raffinée et un cadre élégant.

 

Mais ce n’est pas tout, les restaurants bistronomiques, la speed-gastronomy, les pizzerias, les restaurants italiens, les foodtrucks ou les restaurants rapides font aussi partie des concepts les plus rentables sur le marché.

 

 

Bâtir un projet viable à long terme nécessite donc de cibler les concepts qui fonctionnent, et de prêter une attention particulière à certaines questions déterminantes. Par la suite, une gestion financière rigoureuse et une évolution constante de l’offre proposée permet de faire perdurer l’adéquation entre votre offre de restauration et les attentes de vos clients.

 

 

Pin It on Pinterest

Share This