Il ne fait aucun doute que le respect des normes d’hygiène sera le premier critère de sélection pour les clients de votre hôtel, après sa réouverture. La crise sanitaire du Covid-19 oblige tous les hôteliers à repenser entièrement leur façon de travailler au regard des nouvelles normes d’hygiène qui s’imposent.

 

 

D’après le groupe d’études statistiques STR et le cabinet spécialisé In Extenso, la reprise profitera d’abord à l’hôtellerie économique, mais le retour au niveau de 2019 n’est pas attendu avant 2022. Nul ne connaît précisément l’impact du Covid-19 sur le secteur touristique à ce jour, et les hôteliers seront fixés à la fin du mois de mai sur la date à laquelle ils pourront ouvrir à nouveau leurs établissements. Cependant, il est certain que les réticences psychologiques constitueront des freins majeurs à la reprise de l’activité. Afin de les surmonter, il est nécessaire de travailler en amont de la réouverture sur l’adaptation des règles d’hygiène. Votre capacité à rassurer les clients sera déterminante dans le remplissage de votre établissement à compter de sa réouverture. Comment y parvenir ? Découvrons ensemble un protocole concret et immédiatement applicable pour adapter sans tarder les mesures d’hygiène et sanitaires dans votre hôtel.

 

 

Étape #1 : Préparer votre chariot

 

 

Outre les éléments habituels disposés sur votre chariot, il est indispensable d’y ajouter des masques de protection, du gel hydroalcoolique et un désinfectant. N’oubliez pas que le chariot doit toujours demeurer à l’extérieur de chaque chambre.

 

 

Étape #2 : Débarrasser la chambre avant le nettoyage et la désinfection

 

 

Avant de procéder au nettoyage de la pièce, il est indispensable d’éteindre le chauffage, la climatisation et d’aérer la pièce durant toute la durée de l’intervention. Le renouvellement de l’air est indispensable pour limiter le risque de propagation du virus.

 

Il convient ensuite de débarrasser la chambre de tous les déchets potentiellement contaminants (poubelle et autres déchets habituels). Naturellement, ils doivent être manipulés systématiquement avec des gants, et sans aucun contact avec la peau. Sur le chariot, le linge propre ne doit jamais entrer en contact avec le linge sale. De la même manière, vous devez changer de paire de gants lorsque vous vous apprêtez à manipuler des produits propres. L’objectif est de créer deux circuits, un « sale » et un « propre », totalement hermétiques afin de garantir l’efficacité du nettoyage.

 

 

Étape #3 : Nettoyer et désinfecter, l’étape clé

 

 

La première étape consiste à dépoussiérer le mobilier (bureau, tables et chevets, têtes et pieds de lit, fauteuils, chaises et tabourets, lampes, radiateurs, etc.), puis à nettoyer les vitres.

Durant toute la phase de nettoyage, veillez à porter des gants de ménage pour la manipulation des produits et des objets présents dans la chambre.

Appliquez ensuite le désinfectant dans toute la chambre, et laissez agir une quinzaine de minutes. Nous vous recommandons d’utiliser un désinfectant sous forme de spray ou de lavette. Insistez sur les zones de contact, telles que les poignées de portes, les interrupteurs, le combiné du téléphone, les télécommandes, etc.

 

 

Étape #4 : Préparer à nouveau la chambre pour le client suivant

 

 

Vous pouvez ensuite déposer le linge propre et les accessoires de toilette neufs. Terminez en aspirant le sol de la chambre, et en utilisant une shampouineuse en présence de moquette. Un balayage humide avec un produit désinfectant est préférable au balayage à sec.

Vous pouvez maintenant fermer les fenêtres, activer à nouveau le chauffage ou l’air climatisé sans revenir sur vos pas.

 

 

Étape #5 : Suivre la bonne application du protocole et informer les clients

 

 

Afin de vous assurer qu’aucune chambre n’a été insuffisamment nettoyée, créez des guides pratiques à la disposition de vos équipes d’entretien, afin qu’elles puissent suivre pas à pas chaque étape à réaliser. Aussi, n’oubliez pas d’organiser différemment leur emploi du temps et d’assouplir leur cadence horaire.

Enfin, n’oubliez pas de communiquer sur les réseaux sociaux et au sein de votre établissement sur les nouvelles mesures sanitaires en vigueur. Chaque client doit être acteur de sa propre protection via la réalisation d’un tri du linge sale dans un contenant dédié, ou en ouvrant les fenêtres dès son départ par exemple.

Avant de changer de chambre, le personnel d’entretien doit se nettoyer les mains avec de l’eau, du savon ou du gel hydroalcoolique.

 

 

L’ensemble de ces règles d’hygiène sont indispensables pour éviter les contaminations croisées entre le personnel et la clientèle. Il en va de la protection de la santé de toutes vos équipes, ainsi que de votre clientèle. L’organisation est un maître mot dans le renouvellement de vos mesures d’hygiène, à l’approche de la réouverture de votre hôtel.

0

Pin It on Pinterest