Vous allez bientôt ouvrir votre premier bar ? Certains impératifs sont à connaître en matière de budget de façon à être bien préparé. Certains coûts de démarrage sont essentiels à prendre en compte et des investissements élémentaires vous permettront d’assurer votre ouverture en attendant de trouver une clientèle régulière.

 

Ouvrir un bar : prévoir un budget formation

Pour ouvrir un bar, vous devrez prévoir un solide budget formation. En effet, il est indispensable d’être capable de faire la partie opérationnelle de votre activité sans avoir besoin d’embaucher trop d’employés pendant les premiers mois. Apprendre à faire des cocktails ou réaliser des tapas vous sera bien utile et vous permettra d’économiser vos fonds. La principale erreur serait de ne pas savoir faire tourner son bar seul et de vouloir à tout prix compter sur un cuisinier, un barman et plusieurs serveurs.

De plus, cette période où vous serez presque seul à bord vous aidera à connaître votre entreprise comme votre poche. En ayant déjà été confronté vous-même aux premiers défis que devra relever votre bar au moment de son ouverture, il vous sera plus simple de décrire votre vision des choses à de potentiels futurs employés.

 

Déterminer les coûts d’infrastructure à l’ouverture d’un bar

Un bon bar est un bar où on se sent bien. Les meilleures affaires se trouvent souvent dans les établissements qui ont déjà vécus quelques années mais dans lesquelles de nombreux travaux doivent être fait. Même un bâtiment déjà existant et qui tournent bien vous demandera parfois de faire des améliorations au niveau de l’infrastructure. A vous de voir comment vous voulez envisager votre budget pour ouvrir un bar. Refaire les murs ? Les planchers ? La cuisine ? Autant d’éléments à prendre en compte lorsque vous visitez votre local pour la première fois !

Investir dans un budget équipement sur le long terme

On ne recommandera jamais assez de prévoir un équipement de base pour son bar. Si votre budget pour ouvrir un bar est assez limité, vous pouvez prévoir de commencer avec des équipements peu onéreux et d’en augmenter la qualité au fur et à mesure. Dans tous les cas, pensez aux verres évidemment, shakers, assiettes, mixeurs, serviettes, tabourets de bar, fauteuils, tables, etc…

Pensez aussi aux détails ! Impossible de planifier un budget pour ouvrir un bar sans prendre le temps de s’attarder sur l’équipement sonore. Parfois, le budget électronique peut rapidement s’avérer élevé, surtout si vous avez besoin d’un matériel de qualité !

 

Prévoir un budget pour payer de premiers employés

Si vous décidez de ne pas faire cavalier seul les premiers mois, vous aurez grand besoin du soutien de vos employés. Il sera alors indispensable de prévoir d’avoir de quoi les payer pour au moins la durée du premier semestre d’activité. Vous vous éviterez des situations particulièrement embarrassantes si la marge que vous effectuez les premiers mois vous empêche de leur fournir un salaire.

En tant que gérant de bar, il sera indispensable d’acheter une licence 4 pour pouvoir servir de l’alcool. Cette dernière a un coût non négligeable dans le budget pour ouvrir un bar et avoisine les 23 000 euros.

Comme vous l’avez compris, le budget pour ouvrir un bar est particulièrement important. On recommande d’avoir entre 150 000 et 250 000 euros de côté pour pouvoir passer les premiers mois sans encombre avant que l’affaire ne devienne rentable. Vous n’avez pas cette somme en apport ? Vous pouvez vous tourner vers un prêt brasseur ou d’autres types d’aides et de subvention pour ouvrir un bar.

 

Se poser des questions sur le budget pour ouvrir un bar est bien normal. Il s’agit d’une étape capitale dans la construction de votre projet. Prenez en compte nos conseils et souvenez-vous de l’importance du choix du concept de votre bar qui vous aidera à déterminer sa rentabilité à long ou court terme.

Pin It on Pinterest

Share This