Le taux journalier moyen (Average Daily Rate) est une mesure largement utilisée dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration pour indiquer la moyenne des locations de chambres réalisées par jour. Le taux journalier moyen est l’un des indicateurs clés de performance (KPI) du secteur.

D’autres KPI sont cruciaux pour les hôteliers comme le taux d’occupation et, combinés avec le TJM, le “revenu par chambre disponible”, le RevPar, tous utilisés pour mesurer la performance opérationnelle d’un hôtel.

 

 

Comment calculer l’ADR pour votre hôtel ?

 

La formule de l’ADR est la suivante :

ADR = revenue de la chambre / chambres vendues

Le taux journalier moyen est calculé en prenant le revenu moyen des chambres et en le divisant par le nombre de chambres vendues. Il ne tient pas compte des chambres gratuites et des chambres occupées par le personnel.

 

 

Que vous apprend le calcul de l’ADR ?

 

tjm-hotel

 

Le tarif journalier moyen (TJM) indique le montant des recettes réalisées par chambre. Plus il est élevé, mieux c’est. Une augmentation de l’ADR suggère qu’un hôtel augmente les revenus qu’il tire de la location des chambres. Pour augmenter le tarif journalier moyen, les hôtels doivent chercher des moyens d’augmenter le prix par chambre. L’ADR peut être mesuré par rapport aux performances historiques d’un hôtel. Il peut également servir de mesure de la performance relative, car il peut être comparé à d’autres hôtels présentant des caractéristiques similaires, telles que la taille, la clientèle et l’emplacement.

Les exploitants d’hôtels cherchent à accroître les ADR en se concentrant sur leur stratégie de tarification. Cela inclut la vente incitative, les promotions croisées et les offres complémentaires telles que le service de navette gratuit vers l’aéroport local par exemple. L’économie globale est un facteur important dans la fixation des prix, les hôtels cherchant à ajuster les tarifs des chambres pour répondre à la demande actuelle.

 

 

Exemple d’utilisation de l’ADR

 

 

Si un hôtel a des recettes de 50 000 euros par chambre et que 500 chambres sont vendues, l’ADR serait de 100 euros. Les chambres utilisées à des fins internes, comme celles réservées aux employés de l’hôtel et les chambres gratuites, sont exclues du calcul.

Prenons l’exemple concret de Marriott International (NASDAQ : MAR), un grand hôtelier coté en bourse qui déclare les ADR ainsi que le taux d’occupation et le RevPAR. Pour le deuxième trimestre 2018, les ADR de Marriott ont augmenté de 1,9 % pour atteindre 163,05 dollars en Amérique du Nord. Le taux d’occupation a augmenté de 0,9 % pour atteindre 78,7 %. En prenant l’ADR et en le multipliant par le taux d’occupation, on obtient le RevPAR. Dans le cas de Marriott, 163,05 $ multipliés par 78,7 % correspondent à un RevPAR de plus de 128 $, soit une hausse de 3,1 % par rapport au même trimestre de l’année dernière.

 

 

Différence entre l’ADR et le RevPar

 

 

L’ADR est nécessaire pour calculer le RevPAR. Le taux journalier moyen indique à un hôtel combien elle gagne en moyenne par chambre au cours d’une journée donnée. Le RevPAR, quant à lui, mesure le tarif moyen que l’hôtel obtient pour les chambres disponibles. Le RevPAR ne tient pas compte de la taille de l’hôtel et ne signifie pas que les bénéfices de l’hôtel sont en hausse. Cependant, le RevPAR peut être une meilleure mesure de la rentabilité, en montrant si les tarifs de l’hôtel sont en hausse ou non.

 

 

Limites de l’utilisation du tarif journalier moyen (ADR)

 

 

L’ADR ne dit pas tout sur les revenus d’un hôtel. Par exemple, il n’inclut pas les frais qu’un hôtel peut facturer si un client ne se présente pas. Le chiffre ne soustrait pas non plus les éléments tels que les commissions et les rabais offerts aux clients en cas de problème. Les frais de règlement extrajudiciaire des litiges d’un établissement peuvent augmenter en raison de la hausse des prix. Toutefois, cela ne fournit qu’une information limitée de manière isolée. Le taux d’occupation pourrait avoir diminué, ce qui ferait baisser le revenu global.

 

 

5 conseils pour augmenter l’ADR de votre hôtel

 

calcul-adr

 

 

Packagez votre offre

 

Si vous cherchez à augmenter les revenus de votre hôtel, créez des forfaits attrayants incitent le client à obtenir plus, pour moins cher. Vous avez un restaurant dans votre hôtel ? Proposez une option de petit-déjeuner gratuit. Votre forfait de base doit comprendre un supplément, qui apporte une valeur ajoutée au séjour de vos clients. Définissez les forfaits en fonction de la saison ou du type de clients que votre hôtel accueille. Y a-t-il un événement dans la ville ? Offrez des billets gratuits au moment de la réservation afin d’augmenter votre revenu par client. Vos clients peuvent chercher à organiser leur voyage aller-retour depuis l’aéroport. Ajoutez-les à votre offre pour créer un package final qui attire et retient les clients dans votre hôtel. Encouragez intelligemment vos clients à dépenser un peu plus pour augmenter votre ADR.

 

 

Gérez votre e-reputation

 

Internet joue un rôle important dans la décision des voyageurs de réserver leur chambre en ligne. Les sites d’information et les réseaux sociaux sont souvent consultés avant que la réservation finale ne soit effectuée. Une bonne e-reputation pour un hôtel est vitale, car les clients se tournent souvent vers les avis des visiteurs pour lire ce qu’ils ont à dire. En améliorant le niveau de satisfaction de vos clients, vous pouvez facilement travailler sur la gestion de la réputation en ligne de votre marque. Une bonne réputation en ligne vous aidera à augmenter vos revenus et votre ADR. Encouragez vos clients à partager leurs avis en ligne, à obtenir davantage de recommandations, à offrir des codes de promotion en ligne et plus encore pour maintenir un niveau constant d’occupation de votre hôtel.

 

 

Travaillez votre veille concurrentielle

 

L’ADR qui est à l’origine du RevPar et certainement pas l’occupation des chambres comme seul facteur. Une occupation élevée ne doit pas être considérée comme le seul paramètre qui optimise l’ADR. Vous pouvez plutôt utiliser vos rapports d’occupation pour créer une stratégie de gestion des revenus bien définie pour de meilleurs profits sans vous concentrer uniquement sur les niveaux d’occupation de votre hôtel. Si les niveaux de satisfaction des clients sont plus élevés pour votre hôtel, vous pourriez envisager une augmentation de la location de la chambre !

Il est donc payant d’observer ce que font vos concurrents sans adhérer à la croyance commune selon laquelle il faut baisser le prix des chambres pour augmenter vos revenus et remplir les chambres rapidement. Positionnez votre marque comme une marque de premier ordre et offrez un bon rapport qualité-prix. Veillez à ce que les activités de votre hôtel soient rationalisées grâce à une utilisation appropriée de la technologie afin de mettre l’accent sur la satisfaction des clients.

 

 

Personnalisez votre service, établissez des relations

 

Vous pouvez améliorer le taux d’occupation des chambres d’un hôtel grâce à la technologie. Comme mentionné précédemment, l’amélioration de l’expérience client doit être votre priorité et la personnalisation vous permet d’y arriver plus rapidement. Utilisez un logiciel hôtelier capable de saisir et de stocker les données des clients, de comprendre leurs préférences et bien plus encore. Concentrez-vous sur l’établissement de relations non seulement avec vos clients, mais aussi avec vos partenaires et opérateurs. En veillant à ce que les demandes de vos clients soient traitées avant même leur arrivée, vous marquerez plus de points pour la satisfaction de vos clients. Utilisez les données pour connaître vos clients, ciblez votre message en fonction des exigences, des régions ou de l’objet du voyage.

 

 

Offrez des réductions importantes pour les séjours prolongés

 

Les clients réguliers ainsi que ceux qui arrivent pour la première fois dans votre hôtel peuvent être incités à prolonger leur séjour si vous leur proposez des réductions intéressantes. Cela est particulièrement avantageux pour les voyageurs de loisirs ou les routards qui souhaitent explorer la région lors d’un séjour économique. Par exemple : vous pouvez fixer un certain pourcentage de réduction pour la troisième nuit à l’hôtel. Vous augmentez ainsi vos revenus par client et vous contribuez à augmenter le taux d’occupation de votre hôtel.

 

Pin It on Pinterest

Share This